Amérique

Published on juillet 16th, 2016 | by Mathilde Sans Tailleur

2

La Zona Cafetera de la Colombie : Manizales, Pereira, Salento, Filandia et la Valle de Cocora

Voici quelques uns des lieux incontournables de la zona cafetera en Colombie. Attention, gros gros coup de coeur !

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Manizales

Plaza de Bolivar et sa Catedral Basílica Nuestra Señora del Rosario de Manizales

Plaza de Bolivar et sa Catedral Basílica Nuestra Señora del Rosario de Manizales

Visites

J’ai fait un tour en ville pour voir la Plaza de Bolivar et sa Catedral Basílica Nuestra Señora del Rosario de Manizales qui assez impressionante, puis le Templo Del Sagrado Corazon Los Agustinos ainsi que l’Iglesia de Chipre.

Templo Del Sagrado Corazon Los Agustinos de Manizales

Templo Del Sagrado Corazon Los Agustinos de Manizales

Iglesia de Chipre

Iglesia de Chipre

Puis je suis montée au Monumento a los Colonizadores d’où on a une très belle vue.

Restaurant et bar

Le quartier proche de l’Universidad Nacional est vraiment sympa, il y a pas mal de bars et de restaurant ainsi qu’un grand centre commercial. Je vous conseille notamment le Hometown, Irish pub.

Vue depuis le Monumento a los Colonizadores

Vue depuis le Monumento a los Colonizadores

Transport

J’ai pris la décision de prendre un bus de nuit depuis Bogota en me disant que de cette façon, je pourrais dormir et qu’ainsi, je ne perdais pas une journée passée dans le bus et que j’économisais une nuit d’hostel… Je suis donc partie à 23h pour environ 8h de route (coût : 50.000 COP) prête à faire dodo… C’était sans compter sur la route pleine de virages assez violents, qui a rendu le sommeil quasi impossible. Heureusement que j’avais un voisin de siège super sympa, Andrès le colombien de Pasto, avec qui j’ai pu passer le temps en parlant une bonne partie du trajet. Si vous avez le mal des transports, je vous conseille de prendre des cachets pour vous aider à supporter la route. Sinon, le chauffeur distribue très gentiment des poches pour vomir au début de voyage ! Ça annonce toujours un bon voyage quand ils font ça…
Depuis le terminal de bus jusqu’au centre ville, le moyen le plus économique est de prendre le Metro Cable (coût : 1.700 COP). Sinon vous pouvez prendre le taxi jusqu’au centre (coût : 6.500 COP)

Logement

J’ai séjourné une nuit seulement dans l’Hostal Kaleidoscopio dans le centre de Manizales. Cet hostal est vraiment bien, il est sympa, le petit déjeuner est super bon et le personnel est vraiment aux petits soins ! Pour preuve, le premier jour, quand je suis arrivée à à peine 8 heures du matin à l’hostel, après la magnifique expérience du bus de nuit, la propriétaire m’a accueillie avec le sourire et une tasse de café, puis m’a invité à prendre mon petit déjeuner alors que je n’avais pas dormi à l’hostel et que, par conséquent, je n’y avait techniquement pas droit.

Pereira

Sur la route de Pereira

Sur la route de Pereira

Visites

J’ai visité la Plaza de Bolivar et sa Catedral de Nuestra Senora de la Pobreza dans laquelle il ne faut pas hésiter à rentrer car elle est vraiment particulière. Vous verrez la statue de Bolivar nu sur son cheval en pleine course, particulier…

Eglise de Pereira

Eglise de Pereira

Un Bolivar tout nu sur son cheval !

Un Bolivar tout nu sur son cheval !

Mais sinon, je suis tombée le samedi de la Gay Pride, j’ai donc passé le plus clair de mon temps à suivre la parade et à me laisser emporter par cette énergie positive qui en émanait !

Gay Pride de Pereira

Gay Pride de Pereira

Transport

J’ai pris le bus depuis Manizales pour environ 1h30 (coût : 10.000 COP).

Salento

Les rues colorées de Salento

Les rues colorées de Salento

Visites

Salento est un village qui date de l’époque colonial, très coloré et très international tant des masses de touristes peuplent ses rues.
Je suis montée au mirador qui se trouve au bout de la carrera 4, tout en haut des marches. Il y a un point de vue sympa notamment pour le coucher de soleil.
Dans la ville il y a aussi plein de boutiques d’artisanat et de restaurants sympas. Vous en trouverez très facilement.

Boutique d'artisanat à Salento

Boutique d’artisanat à Salento

Vue depuis le mirador de Salento pendant le coucher de soleil

Vue depuis le mirador de Salento pendant le coucher de soleil

Transport

J’ai pris le bus depuis Pereira pour environ 1 heure (coût : 6.500 COP).

Restaurant et bar

Si vous êtes à Salento pendant le week-end et notamment le samedi soir, sortez sur la place principale ! Vous verrez notamment tous les kiosques ouvrir leurs portes pour proposer de la nourriture ou des boissons. Vous pourrez notamment y manger une des spécialités de truite en sauce vraiment copieuse pour 15.000 à 20.000 COP et boire les bières colombiennes.
Vous pourrez continuer la soirée dans un des bars autour de la place au milieu des colombiens buvant de l’aguardiente et dansant aux rythmes de la musique poussée à fond !

Logement

Je suis allée à l’hostel El jardin. C’est un très joli hostel avec une jolie vue, des dortoirs mais aussi des chambres privées. Le petit déjeuner inclus est très bon. Le personnel est très sympa et d’une bonne aide.

Vue depuis la chambre de mon hostel

Vue depuis la chambre de mon hostel

Valle del Cocora

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Visites

Arrivée sur place, je commence à stresser un peu parce qu’il n’y a pas de carte détaillée des marches (seulement un dessin très simpliste à l’entrée du parcours) et comme je me perds tout le temps, je ne suis vraiment pas rassurée de faire le chemin seule (surtout après avoir rencontrés un groupe d’amis qui s’y étaient perdus la veille…). Mais encore une fois, j’ai de la chance et je rencontre Tom et Sally, un couple d’anglais avec qui je suis venue depuis Salento, qui me proposent de faire la balade avec eux. Ouf ! Si je me perds, au moins je ne me perdrais pas seule ! Notre premier arrêt, c’est la casa de los colibris (entrée 5.000 COP avec une boisson gazeuse gratuite). Une maison haut perché qui habite tout plein de colibris d’espèces différentes. C’est vraiment merveilleux comme ils sont proche de nous et comme ils volent parfois en frôlant presque notre tête !

Un paresseux dans la Valle de Cocora

Un paresseux dans la Valle de Cocora

Les colibris de la Valle de Cocora

Les colibris de la Valle de Cocora

Les colibris de la Valle de Cocora

Les colibris de la Valle de Cocora

Après la casa de los colibris, on a décidé de continuer le chemin. On est donc descendus sur environ 1 km puis on a pris à droite au Y que fait la route (à gauche on revient sur nos pas pour rejoindre la sortie). Après un bon moment et une montée abrupte on arrive à la finca la montaña à 2860m d’altitude. Mais la vue valait vraiment le coup. Après une pause rapide, on entame la descente qui se fait sur une grande route. On n’est un peu déçus… Quand d’un coup, on se trouve en haut du fameux parc des palmiers qu’ont voit sur toutes les brochures de la Valle de Cocora. Ce parc est merveilleux avec ses palmiers supers hauts, les palmiers de cire du Quindio, l’emblême de la Colombie, et son herbe moelleuse dans laquelle on a envie de se rouler. On choisi cet endroit pour déjeuner. Tom et Sally, ces deux amours de londoniens, partagent leur déjeuner avec moi, qui suit évidemment venue les mains dans les poches et la besace vide de denrées (et il n’y a rien pour acheter de la nourriture sur le chemin) ! On coupe finalement par le champ au palmiers, où les vaches broutent l’herbe, pour revenir à l’entrée et prendre une jeep pour rentrer à Salento. En tout, il semblerait que nous ayons parcouru 16km. Je vous conseille donc de chausser de bonnes chaussures, de prendre suffisamment d’eau et d’emporter un lunch avec vous (ou alors de croiser les doigts pour tomber sur des Tom & Sally!).
Tout ce chemin est faisable en cheval, qu’on peut louer au début du chemin, même si, encore une fois, je ne suis vraiment pas favorable à l’utilisation d’animaux dans les parcs ou les lieux très touristiques, notamment lorsque l’on voit que l’animal n’est pas très bien traité ou nourrit.
Sinon, depuis l’entrée, vous pouvez aller directement et facilement au parc des palmiers sans avoir à faire tout le chemin, en empruntant la grande route et non le petit chemin sur la droite, qui vous mènera à la grande boucle.

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Valle de Cocora

Transport

Pour y aller, il faut prendre une Jeep Willis depuis la place principale de Salento pour 30 minutes de trajet (3.600 COP l’aller). Renseignez-vous sur les horaires de départ à votre hostel car il semblerait que ce ne soient pas les mêmes en semaine qu’en week-end. Pour le retour, les chauffeur de Jeep attendent simplement que la Jeep soit pleine pour rentrer à Salento.

Filandia

Filandia

Filandia

Transport

J’ai pris un minibus depuis Salento, situé sur la carrera 2 entre les calle 4 et 5 en direction de Armenia. Je me suis arrêtée à Las Flores après environ 30 minutes (bien demander au chauffeur de vous arrêter là). Puis j’ai traversé la route pour prendre un autre minibus pour Filandia pour 30 minutes de trajet environ.

Filandia

Filandia

Visites

Arrivée à Filandia, je suis de suite enchantée. On se retrouve dans un décor similaire à celui de Salento, un village aux façades blanches mais aux portes et fenêtres de mille couleurs. En revanche, on croise assez peu de touristes, et pour ne rien vous cacher, c’est principalement ça que j’étais venue chercher.

L'église de Filandia

L’église de Filandia

L'Eglise de Filandia

L’Eglise de Filandia

Son église, sur la place principale est très jolie, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Ses habitants sont charmants et paraissent particulièrement contents que des touristes s’aventurent jusque là. J’ai d’ailleurs fait la magnifique rencontre de Daniel, un colombien qui habite au Québec depuis quelques années et dont le fils habite à Toulouse (que de coïncidences !), qui m’a fait visiter sa ville avec grand plaisir pendant toute la journée. C’était vraiment un moment magique. Après avoir bu un café sur la place principale (nous sommes dans la zona cafetera, ne l’oublions pas), nous sommes allées voir son point de vue préféré, depuis le coin de la calle 7 et la carrera 9.

Le mirador la Collina Illuminada de Filandia

Le mirador la Collina Illuminada de Filandia

Puis nous sommes montés en haut du mirador en bois, une des raisons de ma venue. Le mirador Collina Illuminada (cou^t de l’entrée : 5.000 COP) a une hauteur de 27 mètres et d’en haut on a vraiment une vue magnifique sur la vallée. Le mirador en lui même est vraiment beau aussi.

 

 

 

 

Vue depuis le mirador la Collina Illuminada de Filandia

Vue depuis le mirador la Collina Illuminada de Filandia

Après le déjeuner, on décide d’aller faire un tour en jeep dans les environs, notamment pour voir les champs de café et pour aller à la maison qu’il est en train de rénover en pleine campagne. Vous pourrez trouver les jeep sur la place principale et négocier le prix en fonction du tour que vous aimeriez faire.
Je suis ensuite rentrée à Salento, après un autre café évidemment, et le sourire aux lèvres, en empruntant le même chemin, mais en sens inverse.

Dans les chemins de Filandia en Jeep

Dans les chemins de Filandia en Jeep

Cette région de Colombie m’a vraiment enchantée, autant pour ses habitants que pour ses paysages. De plus, la zona cafetera a un climat très agréable avec des températures douces donc il est bien plus agréables de visiter. Je vous ai présenté ici les arrêts que j’ai fait mais vous pouvez aussi vous arrêter à Armenia par exemple ou même visiter le Parque del Cafe qui semble être très apprécié.


About the Author

Je m’appelle Mathilde, j’ai 26 ans, je suis ingénieure commerciale, je suis française et j’habite à Montréal depuis un peu plus d’un an. Je suis passionnée de danse – notamment les danses latines – mais je pratique également d’autres sports, notamment du fitness et du yoga. Mais surtout, j’adore les voyages et découvrir la culture et les langues d’autres pays. Je parle d’ailleurs couramment français, anglais, espagnol et je parle un peu le portugais et l’italien.



2 Responses to La Zona Cafetera de la Colombie : Manizales, Pereira, Salento, Filandia et la Valle de Cocora

  1. Leslie says:

    Ahhh j’ai tant envie de découvrir la Colombie et justement la zone du café…parce que j’adore les paysages verts 😀
    Particulièrement la photo du sentier me fait rêver. Normalement, ce sera ma destination d’ici environ 6 mois-1 an (selon si je pars en Équateur ou si j’y vais directement depuis le Pérou)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑