Amérique

Published on mai 11th, 2015 | by Mathilde Sans Tailleur

1

Le guide pratique pour un voyage au Pérou

Il y a quelques mois je suis allée au Pérou pendant deux semaines avec deux amies. Ce pays n’était pas forcément au top de ma liste de voyage à faire mais j’ai profité de l’occasion d’avoir une amie qui étudiait à Lima pour aller la voir. Et je n’ai absolument pas été déçue ! Au contraire, c’est maintenant un pays que je recommande fortement. En effet, les paysages sont très variés et l’histoire de ce pays, encore très proche de ses traditions, est très intéressante.

La ville d'Olantaytambo

La ville d’Olantaytambo

Quelles sont les choses à faire avant le départ ?

Quels sont les papiers à avoir ?

Un passeport valide pour la durée du séjour. Les français n’ont pas besoin de visa pour le Pérou et en demandant gentiment voire en insistant un peu il est possible d’obtenir un permis de séjour de 6 mois.
En entrant au Pérou, vous recevrez une carte d’« immigration » qu’il faut rendre à la sortie. Donc ne la perdez pas ! Si vous la perdez, il vous faudra passer à la « Migración » pour la faire refaire, et vous aurez droit à une petite amende.

 

 

Quand vaut-il mieux y aller ?

Pour faire les sites archéologiques de l’altiplano comme dans mon programme, je vous conseille de partir entre mai et septembre. Cependant, j’y suis allée en novembre et nous avons eu un très beau temps et surtout, pas de pluie au Machu Picchu, ce qui est assez rare.

Faut-il planifier tous ses déplacements et ses visites avant le départ ou au jour le jour ?

Si vous voulez faire le Machu Picchu (et je sais que vous voulez faire le Machu Picchu !), il faut s’y prendre à l’avance. En effet, il y a un quota maximum de 2500 personnes maximum par jour pour le site du Machu Picchu et seulement 400 personnes (2 fois 200 personnes, à deux heures différentes) pour le Wayna Picchu. En haute saison, les tickets partent très vite ! Il faut acheter son ticket sur le site du gouvernement uniquement (http://www.machupicchu.gob.pe/), les autres sites appliquent un prix bien supérieur ou alors ils ne sont pas fiables. Vous ne pourrez cependant payer qu’avec une carte visa et ça ne fonctionne pas toujours alors je vous conseille de vous y prendre vraiment en avance. Sur le site il est écrit qu’il faut avoir la carte visa utilisée lors du paiement à l’entrée sur le site mais ils ne nous l’ont pas demandé lors de notre visite.
Il faut aussi réserver le train pour aller d’Ollantaytambo à Aguas Calientes, la dernière ville avant le Machu Picchu, en avance. Il n’y a pas d’autre alternative au train et les places sont évidemment limitées. Il faut prendre le retour également, soit jusqu’à Ollantaytambo, soit jusqu’à Cusco. Il est préférable de prendre le train pour l’aller la veille de la visite et dormir à Aguas Calientes pour ne pas perdre trop de temps le matin de la visite du Machu Picchu.
Il vaut mieux également réserver les vols internes en avance pour une question de prix et de disponibilité.
En revanche, vous pourrez réserver bus, bateau, logements et activités directement sur place.

Le Convento San Francisco de Lima

Le Convento San Francisco de Lima

Pour le logement, quelle est la meilleure option ?

Airbnb, auberge de jeunesse, les amis sur place (ça c’était notre option 😉 ), chez l’habitant… Tout dépend de la ville. A Lima et à Cusco, nous étions chez des amis qui nous ont généreusement offert le logement. A Arequipa, Puno et Aguas Calientes nous étions dans des auberges de jeunesse. Pendant la randonnée dans le canyon du Colca, nous étions dans des logements prévus pour les randonneurs. Et sur le lac Titicaca, à Amantani, nous étions chez l’habitant, ce que j’ai préféré.

Notre hôte à Amantani sur le Lac Titicaca

Notre hôte à Amantani sur le Lac Titicaca

Et pour les déplacements ?

Tout dépend du budget et du temps imparti évidemment !
Nous avons utilisé plusieurs fois le taxi à l’intérieur des villes ou dans la vallée sacrée.
Les longs trajets ont été réalisés en avion et les trajets plus courts en bus.
Le train est un moyen de transport obligatoire car c’est le seul entre Ollantaytambo et Aguas Calientes.
Pour vous aider à choisir, vous pouvez aller voir sur ce site : https://www.go2peru.travel/G2PWeb/page/g2p/ticket/train/ticketTrainHome.faces
Sinon, les compagnies ferroviaires sont Peru Rail et Inca Rail. Les compagnies de bus les plus importantes sont Cruz Del Sur et 4M (mais vous en trouverez d’autres sur place dans les gares routières). Et les compagnies aériennes sont Lan, Avianca et Peruvian Airlines.

Une péruvienne rentre chez elle dans le Canyon du Colca après avoir fait ses courses

Une péruvienne rentre chez elle dans le Canyon du Colca après avoir fait ses courses

Cusco

Cusco

Comment faire pour l’argent ?

La monnaie est la sole péruvienne.
Il est possible de retirer de l’argent un peu partout mais tous les distributeurs ne fonctionnent pas avec toutes les cartes ou banques françaises. Il nous est également arrivé la mésaventure d’avoir un distributeur qui avale une carte bancaire… Je vous conseille donc d’avoir deux cartes bancaires sur vous, au cas où un distributeur décide d’en avaler une, ainsi qu’une certaine somme en euros que vous pourrez changer contre des soles. Mais ce conseil est évidemment valable pour toutes destinations.

 

Niveau sécurité, comment on se sent ?

Tout dépend des villes. En général nous ne nous sommes pas senties en insécurité sauf dans le centre-ville de Lima qui est vraiment à éviter à la tombée de la nuit.

La Cruz del Condor dans le Canyon du Colca

La Cruz del Condor dans le Canyon du Colca

Et n’oubliez pas d’aller consulter mon idée de programme pour un circuit dans le sud du Pérou ainsi que mon article sur la culture péruvienne !


About the Author

Je m’appelle Mathilde, j’ai 26 ans, je suis ingénieure commerciale, je suis française et j’habite à Montréal depuis un peu plus d’un an. Je suis passionnée de danse – notamment les danses latines – mais je pratique également d’autres sports, notamment du fitness et du yoga. Mais surtout, j’adore les voyages et découvrir la culture et les langues d’autres pays. Je parle d’ailleurs couramment français, anglais, espagnol et je parle un peu le portugais et l’italien.



One Response to Le guide pratique pour un voyage au Pérou

  1. coucou mathilde,
    ton blog est vraiment bien! tu me donnes envie de repartir; mais pour l’instant je suis très absorbée par les futures expos, l’écriture: je viens de mettre au net mon carnet de voyage que j’avais fait en 1981 sur notre voyage autour du monde en globe-trotters avec André; Il n’est pas tout à fait terminé, bientôt, tu pourras le voir si tu veux. On espère te voir quand tu rentreras au bercail. En attendant profite bien de tout, et comme disait Pernoud: « bon vent »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑