Amérique

Published on mai 13th, 2015 | by Mathilde Sans Tailleur

2

Rio De Janeiro en 4 jours, le programme pour voir l’essentiel

La favela Rocinha

La favela Rocinha

Rio de Janeiro est une ville où l’on apprend à vivre lentement (et donc à attendre souvent…), le climat et la présence de l’océan aidant. A Rio, on trouve de tout ; des activités hyper touristiques comme des coins beaucoup plus tranquilles, des quartiers très riches comme d’autres bien plus pauvres, des danseurs de samba comme des footballeurs de plage… Mais il y a une constante, les cariocas (habitants de Rio) sont très gentils et ont toujours le sourire.

Illustration faite par Alice ANDREANI

Illustration faite par Alice ANDREANI

Comment se déplacer à Rio ?

Le métro de Rio

Le métro de Rio

A Rio, on peut se déplacer en taxi, en bus, en métro, en moto-taxi, en combi, en vélo, à pieds (mais attention, la ville est très grande) et même en funiculaire.
Pour le taxi à Rio, demandez à votre hôte de vous en appelez un quand vous partez depuis le gîte ou arrêtez-en un dans la rue. Mais ne suivez jamais un homme (souvent à la sortie d’un aéroport ou d’une gare) qui vous propose d’être taxi car ce sont soit des taxis qui vous feront payer la course bien plus chère soit un faux taxi.
Le meilleur rapport temps/argent/énervement concernant les transports semble être la combinaison métro + taxi. Si on fait vraiment attention à ses dépenses et que l’on a du temps et de la patience pour comprendre comment les bus fonctionnent, la combinaison métro + bus peut vous convenir. Il faudra alors s’armer de courage pour comprendre le fonctionnement des lignes de bus et pour trouver la bonne. Connaitre des mots et des phrases clés en portugais sera alors nécessaire pour pouvoir demander des renseignements aux cariocas.
Pour monter en haut des nombreuses collines que comportent Rio vous pourrez emprunter un combi (Volkswagen) ou une moto-taxi (il faut bien demander le prix au préalable).

Les moto-taxis dans la favela Rocinha

Les moto-taxis dans la favela Rocinha

Que faire à Rio en 4 jours ?

Jour 1

Visite du Pão de Açúcar (Pain de Sucre) et du Cristo Redentor (Christ Rédempteur)
Diner dans une churrascaria

Jour 2

Feira (foire) hippie de Ipanema
Visite du Jardin botanique
Match de football au stade du Maracanã

Jour 3

Marche jusqu’au sommet du Morro dos dois irmãos (la colline des deux frères)
Visite de la favela Rocinha
Soirée à Lapa dans une boite de samba

Jour 4

Balade sur les plages d’Ipanema et de Copacabana
Visite du centre historique puis des quartiers de Lapa et Santa Teresa

La vue depuis le morro dos dois irmãos

La vue depuis le morro dos dois irmãos

Que visiter à Rio ?

La vue depuis le Pão de Açucar

La vue depuis le Pão de Açucar

Pão de Açúcar (Pain de Sucre)

Métro Botafogo + 30 minutes de marche ou bus ou taxi
C’est le piton rocheux qui domine Rio en haut duquel on peut monter en bondinho (téléphérique) pour avoir un magnifique point de vue sur la ville. On peut acheter ses billets en ligne ou sur place mais, si on les achète sur place, dès qu’on obtient le ticket, on doit prendre le téléphérique pour monter en haut du pain de sucre. On ne peut donc pas choisir une heure spécifique.
http://www.bondinho.com.br/

 

Le Cristo Redentor

Le Cristo Redentor

 

Cristo Redentor (Christ Rédempteur)

Métro Botafogo + 40 minutes de marche ou bus ou taxi
C’est le Christ aux bras en croix que l’on voit sur toutes les photos de Rio et qui se trouve en haut du Corcovado (une des nombreuses collines de Rio). On n’en parle pas assez mais il a été conçu par un français (cocorico !). C’est l’attraction phare avec le pain de sucre également (clichée dirons certains) mais elles valent quand même le coup. Préférez la saison basse et les jours de semaine évidemment. Il faut prendre les billets pour monter en petit train en haut du Corcovado en avance. Par exemple, nous y sommes allés un samedi à 9h30 et nous avons eu les billets pour l’horaire de 14h20. On peut aussi prendre son billet sur internet.
http://www.corcovado.com.br/

 

Feira (foire) hippie de Ipanema

A côté de la sortie A du métro Ipanema/general Osorio
Grand marché avec des bijoux, des habits, des sacs mais aussi des toiles d’artistes au centre de la place.

 

Jardin botanique

Métro Botafogo + 15 minutes de taxi
Très grand jardin botanique bien entretenu. La balade est très agréable au calme, loin de l’agitation de Rio. Ne manquez pas la serre des orchidées, la fontaine centrale avec le Cristo Redentor au loin et l’allée de palmiers.

Dans le jardim botanico

Dans le jardim botanico

Une ambiance incroyable au stade Maracanã

Une ambiance incroyable au stade Maracanã

Match de football au stade du Maracanã

Métro Maracanã
Le football est aussi fort qu’une religion au Brésil. L’ambiance est incroyable, les chants et les danses commencent avant le match et ne s’arrêtent que lorsque les supporters arrivent chez eux (on continue à chanter en quittant le stade). Le ticket vaut 30 R$ mais je suis passée par une agence qui est venu nous chercher dans notre pousada, nous a donné notre ticket pour entrer tous ensemble et nous a déposé à la pousada. Nous avons choisi de passer par une agence principalement car nous ne savions pas comment nous procurer des places surtout pour un match aussi important que celui auquel nous avons assisté (derby entre les deux plus grosses équipes de Rio). Il n’est pas dangereux d’y aller seul.

 

Morro dos dois irmãos (la colline des deux frères)

Ce sont deux collines que l’on voit très bien depuis la plage d’Ipanema notamment. Nous sommes montés en haut d’une d’elles. La montée dure environ 1h30 et la vue depuis le sommet est époustouflante. Et comme une image vaut mille mots, je ne vais pas en dire plus.

La vue depuis le Morro Dos Dois Irmãos

La vue depuis le Morro Dos Dois Irmãos

La vue sur la favela Rocinha depuis le morro dos dois irmãos

La vue sur la favela Rocinha depuis le morro dos dois irmãos

Favela Rocinha

C’est la plus grosse favela de Rio et une des plus grandes d’Amérique Latine. Elle compte environ 120 000 habitants même si l’on ne peut pas faire un recensement exact. Cette favela a été pacifiée en 2011 c’est-à-dire que certains trafiquants en ont été expulsés et qu’une UPP (Unité de Police Pacificatrice) a été installée pour empêcher le retour des trafiquants. Visiter une favela (on peut se balader dans les favelas pacifiées) permet de faire tomber beaucoup de clichés et d’idées reçues que nous pouvons avoir. Il y a un certain nombre de problèmes dans les favelas, mais beaucoup de gens qui y vivent le font par choix et n’en partiraient pour rien au monde. Certains peuvent penser que visiter une favela c’est faire preuve de voyeurisme mais je pense que cela dépend beaucoup de la façon dont on la visite. La visite en groupe bien confortablement assis à l’arrière d’une jeep ne me plait pas. En revanche, la visite que j’ai effectuée en privée avec une personne habitant à Rio qui reverse une partie de l’argent demandé pour la visite à une école de la Rocinha m’a beaucoup plu. On monte en haut de la favela avec des motos taxis, comme les habitants, et on emprunte les escaliers escarpés pour en descendre à pieds. De plus, les habitants de la favela sont heureux de voir que des touristes s’intéressent aussi à cette partie de Rio qui fait autant partie de la ville que le Pão de Açucar ou le Cristo Redentor.
Pour ces deux dernières visites, je vous recommande fortement les services d’Annabelle In Rio de Janeiro : http://annabelleinriodejaneiro.com/
C’est une petite agence qui propose des visites personnalisées effectuées par des personnes vivant à Rio. Elles pourront vous apprendre énormément de choses sur la partie de Rio que vous visiterez mais aussi sur la vie à Rio en général.

La vue sur la favela Rocinha depuis le Morro dos Dois Irmãos

Praias (plages) de Copacabana et d’Ipanema

Métro Ipanema/general Osorio
Ces plages mythiques sont très agréables et vivantes. On voit plein de petites échoppes sur la plage, des gens qui bronzent, d’autres se baignent, d’autres encore jouent au volley ou au football (pour en savoir plus, cliquez ici). Il est également intéressant de voir les différents groupes de gens se succédant de poste en poste. Certains postes sont plutôt réservés aux enfants des favelas, d’autres aux familles, puis aux gays, aux gens très en forme physiquement… Drôle de répartition !

La plage d'Ipanema avec le morro dos dois irmãos en fond

La plage d’Ipanema avec le Morro dos Dois iImãos en fond

Le centre historique

Métro Cinelandia
Il est un peu délaissé par les touristes et c’est dommage car il regorge de beaux bâtiments. Je vous propose un petit tour d’environ 2h pour en découvrir les plus intéressants.

Circuit dans le centre historique

Circuit dans le centre historique

1- Metro Cinelandia
2- Theatro Municipal do Rio de Janeiro. Il date du début du XXème siècle et ressemble aux théâtres européens (il a donc beaucoup de cachet 😉 )
3- Largo da Carioca
4- Praça Tiradentes
5- Real Gabinete Portugues de Leitura. N’hésitez pas à entrer pour voir l’intérieur de la salle de lecture portugaise.
6- Confeitaria Colombo. Allez manger un pastel de nata dans son intérieur art déco magnifique.
7- Paço Imperial. Le palais impérial de style colonial date du XIIIème siècle.
8- Palacio Tiradentes
9- Travessa Do Comércio. Vous pourrez vous arrêter manger en terrasse dans cette ruelle étroite.

 

Centre historique de Rio

Centre historique de Rio

L'Escadaria Selarón

L’Escadaria Selarón

Quartiers de Lapa et Santa Teresa

Métro Cinelandia
Ce sont des quartiers plutôt populaires.
Santa Teresa est le quartier des artistes où il y a beaucoup de petites boutiques et de restaurants. C’est agréable de s’y promener.
Lapa est un quartier où il y a énormément d’ambiance en soirée notamment dans ses nombreuses boites où l’on danse la samba ou, proches des arcos de Lapa, où l’on boit des caïpirinhas dans la rue.
Vous pourrez, en journée, allez voir l’Escadaria Selarón (escalier Selaron) situé entre les deux quartiers ainsi que les arcos (arcades – aqueduc) de Lapa.

 

 

Mes recommandations pour les restaurants et cafés :

Espirito Santa

Santa Teresa
Bon mais cher pour ce que c’est (pas vraiment soigné) (110 R$ pour un plat et un dessert)

Mike’s Hauss Imbiss

Santa Teresa
Un café restaurant allemand où l’on peut déguster un bon burger au son d’un groupe live dans une très bonne ambiance (20 R$ avec une boisson)

Porcão Rios

Flamengo
Une churrascaria (restaurant où la viande est à volonté) renommée où la viande est exquise (ne loupez pas le tour du rumsteak : un délice !) et à volonté (tout comme le buffet froid et chaud). (150 R$ par personne pour le buffet et une caïpirinha)

Terzetto Café

Ipanema
Un café assez chic à côté du métro, de la foire hippie et de la plage d’Ipanema pour savourer un café avec un bon gâteau (14 R$)

Carioca Da Gema

Lapa
Un restaurant/bar/boite où l’on peu manger des plats simples avant d’aller danser la samba au son d’un groupe live. Le lieu est sympathique et le repas d’un bon rapport qualité/prix. (40 R$ pour l’entrée et 60 R$ pour un plat et une caïpirinha)

Un soir de fin de semaine au Bar da Fatinha

Un soir de fin de semaine au Bar da Fatinha

Bar da Fatinha

Santa Teresa
Un tout petit bar qui fait des caïpi très dosée. Allez-y le vendredi ou le samedi soir, il y a une ambiance de feu ! Des groupes viennent jouer en live et les carioca (les habitants de Rio) habitués viennent, instrument à la main, pour participer, boire des bières et s’amuser. En plus, les groupes sont très bien payés par Fatinha, la gérante/barmaid/musicienne/danseuse qui ne fait pas payer ses clients pour ça ! Ambiance brésilienne populaire garantie.

 

 

Ma recommandation pour le logement :

La pousada Casarao de Santa B&B

Elena vous accueillera les bras ouverts (en portugais, italien, anglais ou espagnol !) avec un jus de fruit frais ou une caïpirinha (qu’elle propose gratuitement et en illimité – un vrai bonus !). Elle répondra à toutes vos questions et vous donnera plein de conseils pour les visites ou les restaurants. La pousada est bien située, au cœur du quartier de Santa Teresa, proche d’un bus pour aller au centre et d’un combi pour aller au métro « Gloria ».
http://www.booking.com/hotel/br/casarao-de-santa.fr.html

 

J’avoue être tombée amoureuse de Rio et j’espère que ce sera votre cas. Pour vous donner une idée de ce qu’il y a à faire autour de Rio, n’hésitez pas à aller faire un tour ici. Pour un séjour sans soucis au Brésil c’est là. Et si vous voulez en savoir plus sur la culture brésilienne, j’en parle aussi !

 


About the Author

Je m’appelle Mathilde, j’ai 26 ans, je suis ingénieure commerciale, je suis française et j’habite à Montréal depuis un peu plus d’un an. Je suis passionnée de danse – notamment les danses latines – mais je pratique également d’autres sports, notamment du fitness et du yoga. Mais surtout, j’adore les voyages et découvrir la culture et les langues d’autres pays. Je parle d’ailleurs couramment français, anglais, espagnol et je parle un peu le portugais et l’italien.



2 Responses to Rio De Janeiro en 4 jours, le programme pour voir l’essentiel

  1. Marine says:

    Bonjour Mathilde,

    merci pour cet article très intéressant et qui donne vraiment envie de découvrir Rio. Je me rends au Brésil dans un mois et serais la plupart du temps seule à Rio. Qu’as-tu pensé de la sécurité sur place ? Y-a-t-il des endroits dans la liste que tu donnes à absolument éviter en étant seule ?

    Merci d’avance pour ta réponse 🙂

    • Bonjour Marine,

      Quand j’y suis allée, je n’ai aucun soucis et je ne me suis pas sentie en insécurité.
      Il faut bien évidemment respecter quelques règles comme ne pas avoir de bijoux voyants ou un sac trop encombrant dans le dos par exemple. Mais rien de méchant.

      Je te souhaite un très beau voyage au Brésil, un de mes pays coup de coeur.

      Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑