Amérique

Published on mai 13th, 2015 | by Mathilde Sans Tailleur

0

Une semaine parfaite à Rio grâce à ces informations utiles

La favela Rocinha

La favela Rocinha

En avril, je suis allée à la découverte de Rio et de ses alentours avec mon père pour un peu plus d’une semaine. Nous avons visité Rio ainsi que Paraty et Ilha Grande, une ville et une île proches de Rio.

Quelles sont les choses à faire avant le départ ?

Quels sont les papiers à avoir ?

Il suffit d’avoir un passeport en cours de validité car les français n’ont pas besoin de visa pour aller au Brésil (Attention, il me semble que les canadiens doivent demander un visa). Vous aurez le droit de rester faire du tourisme pendant 3 mois dans le pays. A l’entrée, vous recevrez un cartão de entrada/saída (une carte d’entrée/sortie), qu’il faudra remettre à la sortie.

Depuis la plage d'Ipanema

Depuis la plage d’Ipanema

Quand vaut-il mieux y aller ?

La saison optimale pour y aller court de juin à septembre car c’est l’hiver austral. Mais c’est donc la saison haute où Rio est envahi par les touristes ! Nous y sommes allés en avril et nous n’avons eu qu’une journée de pluie fine. Et comme c’était la saison basse, il y avait moins de touristes.

 

En arrivant à Ilha Grande

En arrivant à Ilha Grande

Faut-il planifier tous ses déplacements et ses visites avant le départ ou au jour le jour ?

Pour un voyage aussi court qu’une semaine, je vous conseille d’avoir une idée de ce que vous voulez faire avant le départ, c’est-à-dire les villes principales que vous aimeriez visiter. Pour les hébergements, si vous y allez en haute saison, il est préférable de les réserver à l’avance sinon vous trouverez directement sur place notamment pour Paraty ou Ilha Grande où les pousadas ne manquent pas. Pour les tickets de bus « longue distance », nous les avons achetés à notre arrivée à Rio, à la gare routière mais il y avait largement assez de place pour les prendre sur le moment.

 

Une rue de Paraty inondée à cause de la marée

Une rue de Paraty inondée à cause de la marée

Pour le logement, quelle est la meilleure option ?

Vous pourrez vous loger dans des gîtes ou pousada. Vous aurez la chance de rencontrer des locaux très accueillants et sympathiques (lorsque l’on tombe bien !) prêt à donner toutes les informations et les conseils nécessaires pour profiter de leur ville. Généralement, le petit-déjeuner est compris dans le prix de la chambre et ils sont souvent délicieux !

De plus, c’est très agréable de connaitre un peu plus la culture du pays grâce aux hôtes qui nous accueillent et de discuter avec les enfants de la famille !

 

L'allée de palmiers du Jardin Botanique

L’allée de palmiers du Jardin Botanique

Et pour les déplacements ?

Nous avons utilisé tous les moyens de transport à notre disposition ! Le bus confortable pour les grands trajets, le bus moyennement confortable pour les distances plus courtes, mais aussi le ferry, le bateau rapide ainsi que le métro, le bus de ville, le combi, le taxi et la moto-taxi dans Rio.
Pour le taxi à Rio, demandez à  votre hôte de vous en appelez un ou arrêtez-en un dans la rue. Mais ne suivez jamais un homme (souvent à la sortie d’un aéroport ou d’une gare) qui vous propose d’être taxi car ce sont soit des taxis qui vous feront payer la course bien plus chère soit un faux taxi.
A Rio, le meilleur rapport temps/argent/énervement concernant les transports semble être la combinaison métro + taxi. Si on fait vraiment attention à ses dépenses et que l’on a du temps et de la patience pour comprendre comment les bus fonctionnent, la combinaison métro + bus peut vous convenir. Il faudra alors s’armer de courage pour comprendre le fonctionnement des lignes de bus et pour trouver la bonne. Connaitre des mots et des phrases clés en portugais sera alors nécessaire pour pouvoir demander des renseignements aux cariocas.

 

Comment faire pour l’argent ?

La monnaie est le real (dont le pluriel est reais).
Il est possible de retirer de l’argent un peu partout, sauf sur Ilha Grande. Je vous conseille d’avoir deux cartes bancaires sur vous, en cas de perte ou de vol d’une des cartes.
Vous pouvez également changer l’argent de votre pays contre la monnaie locale mais évitez de le faire à l’aéroport. En effet, le taux de change n’est pas très bon et des frais d’au moins 40R$ seront appliqués.

La vue sur Rio depuis Santa Teresa

La vue sur Rio depuis Santa Teresa

Et niveau sécurité, comment on se sent ?

Je ne me suis jamais sentie en insécurité. Il faut faire attention et éviter certains quartiers comme dans toutes les grandes villes évidemment.
Petit point concernant l’eau… Elle n’est pas dangereuse mais pour éviter d’avoir mal au ventre (si vous voyez ce que je veux dire…) je vous conseille d’acheter des bouteilles fermées. Les brésiliens boivent beaucoup d’aguacomgas (eau pétillante) avec de fines bulles et c’est très agréable.
L’eau minérale se dit agua sem gas.

 

J’espère que cet article vous aidera à organiser correctement votre séjour au Brésil. De plus, n’hésitez pas à aller lire mon article sur une semaine au Brésil, celui sur les incontournables d’une visite de Rio ainsi que celui sur la culture carioca !

 


About the Author

Je m’appelle Mathilde, j’ai 26 ans, je suis ingénieure commerciale, je suis française et j’habite à Montréal depuis un peu plus d’un an. Je suis passionnée de danse – notamment les danses latines – mais je pratique également d’autres sports, notamment du fitness et du yoga. Mais surtout, j’adore les voyages et découvrir la culture et les langues d’autres pays. Je parle d’ailleurs couramment français, anglais, espagnol et je parle un peu le portugais et l’italien.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑